VAINCRE L'ESPRIT DE GUÉHAZI (5)

May 052023

 

7e indicateur : L’absence de la passion pour la mission
Pour témoigner de Jésus, une église qui refuse du confort de l’église qui refuse jouir seule de la grâce de Dieu mais qui s’en va témoigner de Jésus au dehors de bénéficier de la grâce

Nous devons savoir que le salut des âmes se trouve dans le cœur de Dieu.

1er affirmation : A chaque fois que l’esprit de Guéhazi prend le contrôle d’un cœur ou d’une église la mission disparaît de son planning.


Quand une personne ou assemblée est contrôlée par cet esprit, elle n’aura plus le temps de s’occuper des priorités de Dieu. Or, la mission, le salut des âmes, l'évangélisation , c'est ça les priorités de Dieu.
C’est pourquoi le fils de l’homme a quitté la gloire du père pour venir sur la terre et accepter l’inacceptable, il a accepté d’être écrasé, méprisé, insulté, déchiré dans sa chair pour le salut des âmes car c’est le cœur de Dieu. Quand l’esprit de Guéhazi prend le contrôle, on oublie le cœur de Dieu. On pense que cela est destiné au département de l’évangélisation pour autant que ce département existe.

Luc 2 48-49 : ses parents le cherchait et Jésus âgé de 12 ans leur demande pourquoi me cherchez-vous ainsi ne savez-vous pas que je dois m’occuper des affaires de mon père ?
Bien aimé, il est temps que les fils s'occupent des affaires de leur père. Ce qui  préoccupe le cœur de Dieu doit nous préoccuper, ce qui a de la valeur aux yeux de Dieu doit aussi avoir de la valeur à nos yeux.  Il faut faire de la mission de Dieu une priorité.

Or l’esprit de Guéhazi vient nous faire perdre la mission.
Or, quand l’esprit de Guéhazi vient il nous pousse à nous tourner vers nous même, sur nos propres intérêts.

Les quatre lépreux quittent la Samarie car chassés de la ville à cause de leur lèpre, ils étaient dans l’autre camp, ils retrouvent tout ce dont ils avaient besoin et dont ils étaient privés, ils ont pris des vêtements, ils se sont mis à manger, à cacher ce qu’ils trouvaient jusqu’au jour où l’un d’entre eux reprenne conscience de ce qu’ils faisaient et compris que leur comportement n’étaient pas bien. Or en Samarie chez eux, il y avait une grande famine, les gens se mangeaient entre eux tellement c’était une grande famine. Et ils se sont dit de ne pas pouvoir jouir de ces mets alors que nos familles et nos amis sont en train de mourir. Rentrons dans la ville allons annoncer la bonne nouvelle.


Le temps est arrivé où l’église doit rentrer vers les perdus et annoncer la bonne nouvelle. Ce que nous faisons poussé par l’esprit de Guéhazi n’est pas bien. L’esprit de Guéhazi nous pousse à jouir seul de la grâce et la faveur divine. On jouit des moments dans la présence de Dieu, des visitations de l’esprit, des manifestations de Saint-Esprit et on ne se rend pas compte qu’il nous a séduit pour que nous jouissions du bien être seul dans le confort de la maison de Dieu et à côté de nous; nos parents, nos frères meurent sans connaître le Seigneur Jésus-Christ. Il faut nous occuper des affaires de notre Père.

2e affirmation : l’esprit de Guéhazi fait disparaître de l’assemblée la vocation missionnaire.

Il détruit l’esprit missionnaire. L' église ne produit plus de missionnaires qui quitteraient les églises pour annoncer l'évangile dans des villes reculées.  Il n’y a plus de personnes pour tout laisser afin d’accomplir la mission. Il n’y a pas plus de personnes qui vont dans des contrées lointaines non explorées, des milieux dangereux, on veut faire les missions dans des coins paisibles où il y a le confort, où il y a la climatisation, des piscines… Plus personne ne veut aller dans les coins perdus, où il y a des difficultés à dormir à cause d’un sol instable,  où les reliefs laissent à désirer.

Jadis les missionnaires laissaient leur maison pour venir explorer nos terres, certains y ont laissé parfois leur vie. Nous profitons des semences des premiers missionnaires, nous sommes en train de profiter des missionnaires qui sont venus avant nous, le travail que nos pères ont fait avant nous mais nous, qui va profiter de notre travail?

Romains 15 :20 ; c’était une joie de partir et d’aller dans des contrée où l’on ne connaissait pas Christ.
Où sont ces personnes, ces jeunes gens qui sont prêts à tout quitter, quitter le confort, à sacrifier la ville pour annoncer l’évangile ? Ce genre d’action ne nous viennent plus à l’esprit.


L’esprit De Guéhazi a tellement envahi notre cœur qu’il a changé notre perception du ministère.
Aujourd’hui les ministères sont synonymes de grande ville, des finances de voyages de belles grosses voitures.  Ceci c’est l’œuvre de l’esprit de Guéhazi. Plus de vocation, plus d’inspiration à la mission évangélique.
Que Dieu suscite encore la vocation missionnaire dans nos églises.

Quand l’esprit de Guéhazi prend le contrôle d’une assemblée, particulièrement du sacerdoce, les hommes de Dieu qui d’ailleurs souvent  l’ignorent car l’esprit de Guéhazi est un esprit sournois, il aime travailler dans la sournoiserie, il aime opérer sans que l’on sache qu’il est là, on arrive même à refuser qu’il est là, il te fait tellement aimé toi-même qu’il ne te donne même pas le temps de croire que ce qui t’empêche de te sacrifier pour Dieu c’est un esprit impur qui t’anime, il refuse de te faire croire que c’est possible, c’est un esprit sournois.


Quand il envahit les cœurs de nos  bergers et nos pasteurs, Dieu réagit, la bible nous le montre dans, Ezéchiel : 34 1-10 ; 22-34.

L’esprit de Guéhazi pousse les pasteurs à se paître au lieu de paître, à se servir au lieu de servir, ils se servent des brebis au lieu de les servir, ils manipulent les écritures pour mieux les exploiter après les avoir fragilisés et toujours au nom de Dieu. Certains vont même dans les maisons des fidèles pour récolter la dîme, ils vont jusqu’à dire que la dîme est une dette envers Dieu et force à ce qu’on la leur donne.  Les pasteurs Guéhazi qui utilisent leur autorité pour abuser des fidèles financièrement et sexuellement.

Les pasteurs sont devenus sans cœur, sans compassion et torpillent le cœur de Dieu.
Certains pasteurs usent de leur autorité pour réclamer de l’argent au nom de Dieu ou pour bâtir son temple. Je peux me lever et demander une offrande mais j’ai aussi ce devoir de vous montrer le fruit de votre offrande.

v.4: Vous ne les avez pas fortifiés, vous n’avez pas soigné, ni guéri les brebis blessées. Qu’est ce qui soigne n’eut été la parole authentique inspirée de Dieu ? Qu’est ce qui fortifie, qui relève les têtes courbées si ce n’est la parole de Dieu, Qu’est ce qui guérit si ce n’est pas la parole donnée au temps convenable ? Qu’est ce qui ramène le cœur des fils vers le père si ce n’est la pensée de Dieu qui crée l’esprit de repentance dans le cœur? c’est la parole authentique et pas l’évangile de Guéhazi; Dieu se plaint de ce comportement.

v.5 : elles se sont dispersées parce qu’il n’y avait pas de pasteur; les pasteurs étaient là sans être là mais l’esprit de Guéhazi a fait que leur présence ressemble à leur absence.

L’esprit de Guéhazi va te donner une autre mission que celle que Dieu t’a donnée; quand tu ne fais pas ce que Dieu attend de toi, pour Dieu tu es absent quoique présent.

À chaque fois que l’esprit de Guéhazi envahit le sacerdoce, Dieu réagit.

Je voudrais dire à un homme de Dieu qui s’est laissé séduire par l’esprit de Guéhazi Dieu t’en veut ! Toi qui prêche un évangile social qui ne guérit pas le peuple, qui ne soigne pas le peuple, ni fortifie le peuple, qui ne ramène pas à la repentance, Dieu t’en veut.

v.10 : Dieu va reprendre ses brebis
Ce n’est pas étonnant que ces pasteurs Guéhazi finissent par sécher. Que l’esprit du Seigneur continue à les maintenir dans la sécheresse. Que l’esprit de sécheresse tombe sur ces pasteurs Guéhazi qui abusent des brebis.

v.23 : il fera paître vers un bon pasteur

David est l’image du bon berger. Nous sommes en train de rentrer dans un temps où il y aura un transfert qui va se faire avec les brebis du Seigneur, les brebis qui entendent sa voix et le suivent, elles vont quitter les églises des pasteurs Guéhazi pour aller dans les églises des pasteurs David car ce sera l’œuvre de L’Eternel je les prendrai et les donnerai à un autre. Le propriétaire des brebis récupère ses brebis.

L’esprit m’a fait voir que cet esprit n’agit pas que dans le sacerdoce, pas seulement dans les milieux de pasteurs  parmi les collaborateurs il agit aussi dans le cœur des fils.

L'esprit de Guéhazi est un poison que nous devons éradiquer avec énergie de nos assemblées avant qu’il ne soit trop tard.

Mes frères, vous n’avez aucune idée des ravages faits dans nos assemblées, combien cet esprit de Guéhazi brise les cœurs, combien il fait du mal dans nos assemblées, dans nos communautés, dans nos églises.


Guéhazi, n’était pas n’importe qui, il était le fils du prophète, Elisée l’aimait,  il  faisait partie de la ceinture rapprochée de son père. En Israël il y avait l’école des prophètes on les formait sur la parole de Dieu ( cfr livre de 2 Rois), Le prophète avait ses enfants qu’il encadrait et parfois il en choisissait quelques-uns qu’ils formaient de manière rapprochée. Elie avait choisi Elisée et Elisée a choisi Guéhazi et donc il avait des projets sur lui, il croyait en lui.
Jésus sur les 120 il en a tiré 12 et des douze il en a retiré 3 et même parmi les trois il y en avait un seul qui avait le droit de mettre la tête sur sa poitrine était celui que l’on appelait celui le disciple que Jésus aimait.

L’apôtre Paul dit  que dans une maison, il n’ y a pas que des vases d’un usage quotidien, des vases de terre ou d’argent il y a aussi de vases d’honneur et il nous enseigne en disant: efforcez vous d’être des vases d’honneurs; et donc c’est de notre responsabilité de prendre le positionnement préférentiel devant Dieu. Vas-tu rester parmi les 120, les 12 ou les 3 …

Exode 23: Prend les anciens et monte avec eux sur la Montagne mais le peuple reste en bas. Une fois sur la montage avec Dieu il y a toujours une catégorisation, ce n’est pas Dieu qui choisi qui reste et qui peut s’approcher, c’est selon la disposition du cœur des uns et des autres qui font que Dieu te rapproche, que Dieu te garde encore et Guéhazi a eu la grâce d’être choisi pour être forgé pour être préparé. Il y a toujours une catégorisation. C’est de par la disposition du cœur des uns des autres que Dieu rapproche ou laisse à part.

Guéhazi  a été choisi pour être proche d’Elisée. Mais une chose vient tout casser et cette chose à briser le cœur d’Elisée. L’esprit de Guéhazi empoisonne le cœur des fils et brise le cœur des pères et il y a des pères qui sont brisés par des fils en qui ils avaient confiance, ces fils qu’ils préparaient. Psaumes 41 :10, psaumes, 55 : 13-14 si c’est un ennemi qui me fait du mal je l’accepterais, mais c’est toi que j’estimais, toi mon ami toi mon confident.

Quand l’esprit de Guéhazi entre dans un fils, il se retourne contre son père, quand il entre chez un ami il se retourne contre toi et est capable de te faire la plus grave des trahisons.

Trois choses majeurs que Guéhazi fait dans les cœurs des fils, des collaborateurs.

1ere chose : ils corrompent leur cœur et les transforment en opportunistes.
Opportunisme, comportement qui consistent à tirer des circonstances en transigeant avec les principes, il est prêt à briser des principes pour tirer des avantages, on ajuste son attitude à ménager sa conduite selon les circonstances du moment pour utiliser au mieux pour ses intérêts. Ils sont devenus des profiteurs, ils cherchent un positionnement, ils savent, ils cherchent un couloir. 
Des vrais calculateurs et dès qu’ils le peuvent ils vont te quitter. Ils ne sont pas intéressés par ta personne mais par ce que tu peux offrir. Ils sont capables de t’écraser pour qu'eux-mêmes soient élevés. Guéhazi ne se soucie même pas de la réputation de son père, qu’est ce que Naaman va penser de lui face à un tel comportement. Lui son souci c’est monter, être élevé(recevoir des présents).

2e chose : ils opèrent avec un agenda caché.

2 Rois 5 : 20 Guéhazi avait un programme bien précis, il sait où il va


Quand l’esprit Guéhazi envahit le cœur des fils il poursuit une autre vision que celle de la maison ils vont à l’encontre des directives du père.

Il a toujours son petit groupe à l’insu du père pour donner d’autres instructions.

Les activités de l’église ont préséance sur les activités du ministère. Si le responsable du ministère vous oblige à assister à son activité alors que vous avez une obligation à l’église n’y allez pas ce sont des esprit de Guéhazi. Les bergers des cellules ne sont pas des pasteurs et n’ont pas le droit de prendre les dîmes des fidèles qui assistent. Les dîmes sont données à la maison du trésor de l’église, donnez-les au responsable financier ou au pasteur directement. Les responsables qui visitent les familles, qui prient et  à la fin perçoivent  l’argent vous n’avez pas le droit de bâtir des autels en désordre sans être mandaté par l’église . Bien Aimés ne vous laissez pas abuser. Il peut y avoir des demandes authentiques de Dieu de bâtir un autel mais si c’est une astuce pour un gain d’argent cela est guidé par l’esprit de Guéhazi.

Il travaille contre son père, il va même jusqu’à le critiquer l'esprit de Guéhazi. Ils savent manipuler et à force détruisent l’œuvre du père. Ce n’est pas par plaisir qu’Elisée a refusé l’offrande de Naaman. Quand la sunamite a décidé de lui offrir une maison pour qu’il soit nourris il a refusé, mais il n’a rien fait Naaman vient d’une tradition d’idolâtres, les adorateurs d’idoles ne développent pas de relation avec leur idole c’est un deal, je te donne tu me donne et c’est tout, chacun repart chez lui. Elisée ne veut pas que Naman reste dans cet esprit là, le Dieu d’Israël c’est le Dieu de relation il ne veut pas qu’il reste dans un état de redevabilité mais qu’il puisse développer une relation avec lui; Quand Naaman vient vers Elisée il ne voit pas le grand général, il voit une âme qui doit être gagné, il voulait qu’il soit brisé et les tours qu’il fait dans la source travaillait l’âme pas le corps. Le message est que Dieu lui a donné la guérison gratuite. Mais Guéhazi ne voit pas tout ça et va détruire l’œuvre que le père a bâti.

3e chose : il rend le cœur ingrat.

« On ne fait rien de bon dans cette église pour moi », si de telles pensées t’arrivent commence à parler en langue pour que cet esprit fuit de tes pensées.

L’esprit de Guéhazi travaille en étroite collaboration avec 7 esprits, avec une panoplie d’esprit dans un seul but détruire l’œuvre de Dieu, détruire l’homme de Dieu, nous en verrons 7.

-          L’esprit de rébellion : Guéhazi on lui dit une chose mais lui fait l’inverse , il a un malin plaisir à résister aux ordres, c’est valable dans le milieu professionnel, dans la vie de couple. Dès qu’il y a des ordres, il y a une sorte d’esprit qui se lève. Ils n’aiment pas l’autorité. Il change d’église, change de père.

 

-          L’esprit de mensonge : 2 Rois 5 : 22 Guéhazi ment, mon maître m’envoie te dire….
Il a le temps de concocter son discours. L’esprit trouve des parades inimaginables. A la seconde il est capable de peaufiner une histoire. Quand l’esprit de Guéhazi opère il se manifeste par le mensonge.

 

-          ︎L'esprit de fourberie, il agit mal en se cachant et il feint d’être honnête, cela rime avec la sournoiserie, avec l’hypocrisie, perfidie,… on retrouve ces tares dans le comportement de Guéhazi. Psaumes 55 :22 Quand il te parle c’est tellement doux tellement raffiné mais dans son cœur il y a la guerre des paroles plus onctueuses que l’huile mais c’est une épée.

 

 

-          ︎L'esprit de la déloyauté, le fils, le collaborateur ne respecte pas les programmes.

 

-          L’esprit d’égocentrisme, à tendance à trouver sa personne comme le centre du monde, tendance à se concentrer à sa petite personnes. 2 Rois 5 : 20 je vais courir après lui et je … à force de dire moi on devient amère, on est égoïste Guéhazi ne s’occupait de la réputation de son père.

 

-          L’esprit de convoitise, un désir extrême de posséder une chose, un désir immodéré, un désir intense.

Vérité : l’esprit de Guéhazi travaille de manière à imprimer trois fausses impressions dans le cœur de sa victime:
1) ce qui te manque est ce qui est meilleur;

2) il te sera difficile d’être heureux sans avoir ce qu’il te manque et t’agite au-dedans de toi, il n’y a pas de place pour le contentement ; les fils de Guéhazi sont impressionnés par le matériel des autres. Quand il entre dans le ministère, il ne le fait pas pour Dieu mais c’est une opportunité pour un gain en matériel. L’esprit de Guéhazi enlève tout sens de contentement

3) il fait penser que tout ce que l’autre a est meilleur quand bien même tu as la même  chose. L’esprit de Guéhazi maintien une insatisfaction malsaine de manière permanente au point de te pousser à l’offense, c’est ce qui se passe avec Achan Josué 7 :21 ;Exode 20 : 17 tu ne convoiteras point tout ce qui appartient à ton prochain.

-          ▪︎L’esprit de cupidité,on sert Dieu en contrepartie il demande une certaine somme d’argent sinon il ne preste pas ; même des orateurs, il faut de l’argent. L’esprit de Guéhazi. Je ne suis pas contre les prophète mais je suis contre les pratiques qui discrédite l’œuvre de Dieu, c’est devenu des one man show. On parle des attaques sataniques alors que la bible dit qu’il rôde comme un lion rugissant. Pourquoi consulter pour recevoir ce même message.
 Matthieu 10 : 8 Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. L’esprit de Guéhazi pousse même les sœurs a choisir le frère en fonction de sa poche. 1 Timothée 6 :10 ils sont tourmentés

L’esprit de Guéhazi n’a pas le dernier mot dans notre église. Nous pouvons vaincre cet esprit.

Chapitre V. COMMENT VAINCRE CET ESPRIT.

  1. Le principe de la nouvelle naissance

Tu dois donner ta vie à Jésus sinon tu seras esclave de toutes ces choses. Actes 4 : 12 , Romains 8 : 2 il n’y a de salut qu’en Jésus. Donnes ta vie à Jésus si tu ne l’as pas encore fait car l’esprit de Guéhazi veut t’emmener à la mort. Dieu t’a tellement aimé qu’il a donné son fils unique pour te donner la vie éternelle, ouvre lui ton cœur pour le recevoir comme Seigneur et Sauveur.

 

  1. L’impératif de la reconnaissance

Reconnaître que l’on a un mal, un vice en nous. N'endurcis pas ton cœur, que l’humilité te fasse regarder la parole comme un miroir et que tu te découvres dans la parole de Dieu et que tu puisses indiquer à Dieu les maux qu’il y a, reconnaître les opérations de Guéhazi. Il faut que  tu le reconnaisses, Dieu va te relever.

1 jean 1 : 9 reconnaît et il agira.

Proverbes 28 : 13 celui qui cache ses péchés ne prospère pas, tu n’iras pas loin. Pas seulement avouer mais délaisser, c'est celui-là qui obtient miséricorde. Psaumes 32 : 3-5 ; ce soir ne cache rien, avoue ton péché.

 

  1. L’impératif du contentement

Ce n’est pas le fait d’accepter avec passivité un certain statu quo, se contenter de sa pauvreté, le contentement c’est de savoir que Dieu pourvoira à tous nos besoins. Cela nous libère de toute forme de pression et d’anxiété


Le contentement fait deux choses qui désarment l’esprit de Guéhazi:


a.  il te rend capable d’accepter le présent avec action de grâce ; je sais que je manque mais je te rends grâce mais sans désespoir car j’ai cette confiance en Dieu dans sa fidélité j’ai un avenir meilleur. Cela t’évite des stress et des angoisses, ça te pousse à ne pas commettre des erreurs. Tu acceptes mais sans désespoir car tu vis dans la foi et dans l’espérance, dans sa fidélité Dieu pourvoit Quand l’esprit de Guéhazi va vouloir te pousser à te rebeller, le contentement va te calmer et faire fuir cet esprit

b. Garder ta paix intérieure. Le contentement te permet d’avoir la paix dans le cœur, je manque mais ça ne me trouble pas. Dans mon cœur j’ai la paix car  j’ai le contentement,  je ne désespère pas, il est fidèle et pourvoira.

1 Timothée 6 : 6-10,  pour toi peuple de Dieu fuit ces Philippiens 4 : 11-13, j’ai appris à être content dans l’état dans lequel je me trouve.

2 Corinthiens 9 :8 Dieu se rassure que tu puisses en avoir pour toi mais aussi pour aider les autres .  Dieu va te donner et pourvoir en abondance afin de devenir une source en abondance.

 

  1. L’impératif de jeûne et de prière

1er vérité : Le jeûne  ne chasse pas l’esprit de Guéhazi mais il augmente notre autorité spirituelle, il nous permet de maîtriser les impulsions de la chair et comme Guéhazi vient par l’attachement au matériel le jeûne fait perdre cet attachement et la valeur à ce matériel.  Quand il vient il ne trouve rien sur quoi s’appuyer, le jeûne est un exercice puissant pour nous faire grandir et mûrir dans l’autorité spirituelle.

2e vérité Il ne s’agit pas d’un jeûne circonstanciel mais un mode de vie, on attend pas le programme de l’église pour jeûner mais dans tes programmes personnels tu as des temps de jeûnes et prières, ils affermissent et te rendent fort face à l’esprit de Guéhazi. Actes 13 : 3 Actes 23

 

  1. L’impératif de la prière d’autorité

Luc 10 :19 ; Marc 16 :17 ; il ne s’agit pas d’une promesse réservée à une catégorie de personne, il nous a doté de ce pouvoir pour réprimer l’esprit de Guéhazi avec autorité.

Levons nous avec autorité contre toutes les manifestations de l’esprit de Guéhazi, sachons reconnaître nos failles et rejetons les avec force. Que l’esprit de Guéhazi quitte ton esprit et tu puisses te rapprocher de la pensée de Dieu.

Dieu nous soutienne !

 

Laisser un commentaire:

0 Commentaires: