BUNDA 21 - JOUR 18 - Soir

Nov 182021

Sous-Thème :

L’IMPACT DE LA PRESENCE DE DIEU (2)

 

INTRODUCTION :

Il est question dans ce texte d’un homme dont le nom n’est pas indiqué (on ne sait pour quelle raison). Il a été identifié dans ce texte par ce qui faisait son malheur (sa souffrance). Le monde utilisera souvent ce qui fait notre honte pour nous identifier / se moquer mais Dieu utilisera souvent notre honte pour révéler sa gloire.

 

CARACTERISTIQUES DE LA PRESENCE DE DIEU :

Caractéristique 1.  La présence de Dieu est éternelle :

Dieu n’est pas né hier, IL est l’ancien des jours… il n’y a rien que nous puissions traverser qui Lui soit nouveau ; ce qui fait que quand on s’approche de sa présence, IL a la maitrise de tout et rien ne l’échappe. Psaumes 90 : 2

Devant Dieu, tout passe (problème, maladie, …) mais lui demeure. Chaque problème qui semble prendre un caractère éternel, pousse le Dieu éternel à descendre et montrer que tout est passager et Lui seul est éternel.

Caractéristique 2. La présence de Dieu est multidimensionnelle

Dieu est le même hier, aujourd’hui et éternellement mais il a plusieurs dimensions et chacune d’entre elle est infinie. Même après avoir mis longtemps dans la vie chrétienne, on ne maitrise toujours pas Dieu dans sa totalité.

Caractéristique 3. La présence de Dieu est productive et agissante :

La présence de Dieu ne peut pas s’installer dans un lieu et demeurer stérile. La présence glorieuse de Dieu a toujours été agissante. Dieu est capable d’agir en tout lieu / en tout moment.

Caractéristique 4. La présence de Dieu a une dimension intangible et invisible.

La présence de Dieu peut produire des choses physiques mais aussi non visibles (la crainte de Dieu, la foi, la paix…) Actes 4. Il y a des gens dont la conversion ne passera que par notre changement de comportement, par notre niveau de foi, ….

 

 

OBSERVATIONS TIREES DE LA REPONSE DU PARALYTIQUE DANS JEAN 5 ; 7

A la question de savoir « veux-tu être guéri ? … », le paralytique donne une réponse que nous voulons analyser ici : « Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée, et, pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. »

Observation 1. Il regrette l’absence de l’aide humaine au lieu de reconnaitre et apprécier la présence de Christ

Quand il regrette l’absence de l’aide humaine, il oublie la présence de Dieu. Toutes les fois que tu te concentre sur un homme/une femme qui a promis de t’aider (mais qui ne le fait pas), tu oublieras l’être par excellence qui peut nous aider plus que les Hommes. Si Dieu est présent quand tout le monde est absent, donc rien ne manque (arrête un peu cette affaire de regarder aux Hommes).

« Se plaindre de l’absence des hommes dans la présence de Dieu, c’est minimiser sa présence. »

Quelques fois, la présence de l’aide humaine, vient nous distraire et nous faire perdre ce que Dieu peut apporter dans nos vies : ce que Lui peut apporter, aucun humain ne peut nous le donner.

Observation 2. Il croit à la méthode habituelle du miracle sans croire à la présence fraiche de celui qui produit le miracle

Pour lui, la guérison ne passe que par la méthode de se jeter dans l’eau, il reste attaché à la méthode sans être attaché à celui qui produit le résultat. Demander une bénédiction à Dieu est une chose spirituelle, mais exiger la méthode par laquelle on veut cette bénédiction est charnelle : quand Dieu est là, tu n’as pas besoin de méthode.

La méthode te garde dans la routine, et la présence de Dieu elle t’amène droit au résultat.

Le grand danger dans le domaine des miracles c’est lorsqu’une méthode circonstancielle devient une routine, un fondement, une doctrine, … : ce qui a réussi avec l’autre, ne marchera pas forcement avec toi car Dieu est multidimensionnel. Dieu quitte les méthodes puisque quand les hommes découvrent la méthode, ils négligent la communion d’avec la source.

Quelques exemples des méthodes effectuées dans la bible devant l’eau

-        Moise devant l’eau : Il frappe le bâton

-        Josué devant l’eau : les pieds

-        Elysée devant l’eau : le manteau

-        Christ devant l’eau : il marche dessus

 

 

Observation 3. Il avait placé sa foi dans l’eau de guérison au lieu de croire à la présence du Dieu qui guéri

Il ne croit pas que la présence de celui qui est devant lui peut résoudre l’affaire. Il était plus attaché au symbole qu’à la substance. Tout point de contact qui devient le centre permanent de ta foi devient ton idole.

Dans notre génération, les gens ont plus la foi dans des objets qu’à la présence de Dieu. Evitons de remplacer la présence de Dieu illimitée par des choses limitées.

LES IMPACT QUE LA PRESENCE DE DIEU PEUT REALISER :

Le Dieu qui connait tout, fera tout (ce qu’il faut pour que ta vie change).

Impact 1. La présence de Dieu change l’ordre des choses :

Pendant 38 ans, C’est le lit qui portait le paralytique, mais quand Jésus est passé par là, c’est le paralytique qui a porté le lit : Tu vas aider celui qui t’a aidé hier. Quand on fait la rencontre de Dieu, l’ordre des choses change dans nos vies.

Impact 2. La présence de Dieu peut nous donner en un instant ce qu’on cherchait pendant longtemps sans trouver.

En une seconde, tu peux trouver ce que tu as cherché depuis que tu es née.

Impact 3. La présence de Dieu fait de toi l’inaugurateur des nouvelles dimensions de grâce

A la piscine, il n’y avait que des guérisons humides (des gens qui se sont jetés à l’eau), mais ce paralytique a été guéri sec. Quand vous avez la présence de Dieu, vous serez toujours le premier à commencer certaines choses dans votre génération.

Impact 4. La présence de Dieu attire vers toi ce que tu ne pouvais pas avoir par toi-même.

La présence de Dieu attire vers nous des choses que nous désirons, dans cette présence, nous ne recevons pas seulement ce que nous demandons, il y a des choses que nous recevons puisqu’attirées par la présence de Dieu.

Impact 5. La présence de Dieu produit des miracle et guérison authentique et instantanée

Impact 6. La présence de Dieu fait entrer le miracle dans notre quotidien

 

 

Que Dieu nous bénisse,

Laisser un commentaire:

0 Commentaires: